Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro

Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro

Les actions du fonds d'investissement Truffle Capital au service de l'innovation

Constituée en 2014, l'enseigne Diaccurate ambitionne de mettre au point une nouvelle forme de remèdes pour soigner les personnes atteintes du SIDA. Cette compagnie de biotechnologie est née d'un partenariat entre l’Institut Pasteur et la société de capital-risque gérée par Philippe Pouletty (Découvrir le site Lefigaro.fr). Philippe Pouletty a entre autres marqué les esprits via les performances de l'entreprise Carmat en matière de cœurs artificiels. En raison du talent de businessman du chercheur, la société est cotée en bourse dès 2010. Le portefeuille de Truffle Capital inclut entre autres l’entreprise Symetis formée en 2004. La compagnie élabore et commercialise des valves aortiques transcatheter. Elle doit être introduite en bourse en 2017.

Philippe Pouletty est entré sur le marché de la dermocosmétique en 2011 en constituant Pilosciences. Cet établissement a été fermé en 2015 à l’instar de Cytomics, une enseigne experte en substances antifongiques. La compagnie Neovacs se retrouve cotée en bourse en 2010 en raison de son côté intéressant. Cet établissement a été mis en place par Truffle Capital en 2003 dans le but d'élaborer des soins contre les syndromes en rapport avec l'auto-immunité. Inscrite au New York Stock Exchange (NYSE), l'enseigne Altimmune se concentre sur l'élaboration d’immunopotentialisateurs destinés aux médicaments contre les infections et aux vaccins. La startup se joint au fonds d'investissement géré par Philippe Pouletty en 2007 et fusionne ensuite avec Pharmathène US.

De 1981 à 1984, Philippe Pouletty a été interne des hôpitaux de Paris. Se focalisant surtout sur l'immunologie et l'hématologie, il travaille auprès de plusieurs centres hospitaliers installés en région parisienne. L'étudiant sort major du grand cours d’immunologie générale courant 1984. En effet, il suit une formation dans le domaine de l'immunologie et de la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en parallèle de son travail au sein des hôpitaux. En 1986, le jeune chercheur intègre l’université de Stanford après avoir décroché son doctorat en médecine avec les félicitations du jury à l’université de Paris VI.

Intégration du chercheur dans l'univers de l'entrepreneuriat

Philippe Pouletty a édifié l’enseigne spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. en se servant de brevets consignés à titre individuel. Rebaptisée Conjuchem Inc., elle se retrouve cotée en bourse au Canada en 2000. Se focalisant sur la biotechnologie, Clonatec représente l'avant-garde de cette branche dans l'Hexagone. La compagnie a été mise sur pied par le médecin au début de son parcours professionnel de chercheur. Courant 1995, Philippe Pouletty a contribué à fonder DrugAbuse Sciences Inc. pendant son passage avantageux au sein de la Silicon Valley. La startup se concentre sur de nouvelles substances permettant de combattre la toxicomanie ainsi que l’alcoolisme.